Le Petit Poncho Aztèque

Le véritable poncho mexicain de la région du Hueyapan. fabriqué à la main, en 100% laine. 

Menacée de disparition, cette technique classée résiste aux affres du temps et de la modernisation de production. Les ponchos proposés par deTOUJOURS respectent cet héritage. Fait entièrement de laine, ils arborent une iconographie traditionnelle, reprenant des motifs classiques de la flore et parfois de la faune locale. 

Chaque pièce est faite artisanalement à la main, en cela, elles sont toutes uniques. Des variations peuvent avoir lieu d'un modèle à un autre. N'hésitez pas à nous écrire à contact@detoujours.com

220,00 €
Couleurs
Quantité
Produit disponible à la commande

Artisanat Mexicain

ARTISANAT MEXICAIN

Les artisanats présentés chez deTOUJOURS viennent des provinces des états d’Oaxaca et du Chiapas, dont  les techniques de tissage et de broderies d’artisanes sur des métiers à tisser à pédales voire – beaucoup plus rares – à la ceinture sont des trésors patrimoniaux de la culture mexicaine.

Ces trésors sont ramenés jusqu’à vous grâce à la passion d’une française, Pascale Charmet, qui depuis plus de 30 ans étudie la langue et la culture du pays où elle voyage régulièrement, jusqu’à s’impliquer depuis une dizaine d’années dans la sauvegarde et le développement des savoir-faire ancestraux textiles des villages indigènes d’Amérique centrale. A son rythme, elle a tissé une relation avec de nombreuses communautés du Mexique, et intégré pleinement le rythme des artisanes qui mettent plusieurs semaines à tisser un Huipil (tunique), poncho ou une robe. Il ne s’agit pas de quantité, mais de patience, et d’admiration pour le rendu unique , possible seulement dans ce contexte.

Signification des motifs, origines des teintures végétales naturelles et les différentes techniques de tissage, voyage de villages en villages au gré des spécialités des différentes communautés : Pascale guide deTOUJOURS et passe du temps à comprendre leurs histoires, leurs symboles et leurs façons de travailler. 

Elle y développe à petite échelle l’emploi - en rémunération du temps passé afin que les femmes à l’œuvre puissent vivre dignement de ce travail manuel- et contribue ainsi à sauvegarder ces savoir-faire de manière saine. deTOUJOURS est dans son rôle celui de rendre désirable cette authentique source inspiratrice, en la soutenant par vos commandes et en la diffusant .

Poncho mexicain en 100% laine 

Tissé à la main dans la région de Hueyapan 

Toujours fabriqué sur des métiers à tisser manuels dans la région de Hueyapan, petite ville située au nord de l’Etat du Morelos au sud de Mexico, toujours coloré avec des teintures végétales ou minérales de la région, puis brodé à la main avec toujours la même iconographie traditionnelle, ce poncho arrive jusqu’à vous via detoujours.com chargé de protéger et diffuser ce patrimoine séculaire. 

Nous vous recommandons d'être précautionneux avec ce vêtement exceptionnel en 100% laine. Nous vous conseillons un lavage délicat et à froid, si possible à la main. Séchez ensuite votre poncho à plat. Pensez, avant toute chose, à bien l'essorer car la laine imbibée d'eau peut facilement se déformer et s'étirer. 

Côté culte

  

Le poncho est un vêtement directement hérité des ethnies indigènes du Mexique. Issue de la période préhispanique, cette pièce unique est datée de la période classique, soit entre 300 et 900 après J.-C. Les archéologues la retrouve sur des statuettes d’argile ou sur des stèles, témoignage visuel et patrimonial du passé. 

Le poncho, ou quezquemitl, est composé de deux rectangles de tissu, de même taille, se rejoignant, créant ainsi un vêtement triangulaire avec un col ouvert. Les pointes du vêtement se placent sur le devant et l’arrière, mais peuvent également se porter sur les épaules pour un effet tout autre. Cette figure géométrique simple est la signature de ce vêtement ancestral, dont tout l’équilibre réside dans cette harmonie visuelle. Il n’est alors pas étonnant que cette pièce soit réservée exclusivement aux prêtresses, aux déesses et à certaines femmes. Il est intrinsèquement associé à la fertilité. 

Il est également le garant et le témoignage d’un savoir faire séculaire : le tissage en courbe. Le métier à tisser tourne en laissant des chaînes plus longues qui deviennent la trame. Menacée de disparition, cette technique classée résiste aux affres du temps et de la modernisation de production. Les ponchos proposés par deTOUJOURS respectent cet héritage. Fait entièrement de laine, ils sont tissés et brodés manuellement dans la région de Hueyapan, petite ville située au nord de l’Etat du Morelos, et au sud de Mexico. Ils arborent une iconographie traditionnelle, reprenant des motifs classiques de la flore et parfois meme de la faune locale.

      

Ces dernières décennies, il s’exporte des régions rurales du Mexique vers les vestiaires des jeunes occidentaux. Dès les années 60, le poncho est hissé en étendard d’une autre façon de se vêtir, plus alternative et anticonformiste, dans une société américaine encore très uniforme. Il se porte des champs de Woodstock aux manifestations anti Vietnam. Une fois intégré au vestiaire occidental, il s’exporte de la rue au podium et s’observe sur les allures bobo chics d’Isabel Marant, Etro ou Chanel homme. 

Chez deTOUJOURS le poncho est proposé dans sa forme classique, ancestrale, à détourner et intégrer dans nos vestiaires contemporains.