Les indiennes de Nîmes

Tailleur d’habits en Camargue depuis 1938, la maison MISTRAL-LES INDIENNES DE NÎMES, conserve la tradition des premières toiles importées par la Compagnie des Indes au XVIIe siècle, et l’implantation alors d’un savoir-faire de la toile DE NIMES (à l’origine de la toile DENIM).

Utilisant encore les tissus, et les coupes qui rappellent les étoffes adorées sans nul doute de la Cour de France, la fabrique est aujourd’hui classée " Entreprise du patrimoine vivant ". Ce sont surtout les véritables détenteurs de l’élégance gardiane dont ils perpétuent scrupuleusement le savoir-faire, héritage d’un chic provençal, éprouvé par les cavaliers des grands espacesdont la confrérie date de 1512

Cette Maison ancestrale équipant les métiers de la tradition taurine (gardians, manadiers ou raseteurs) travaille les matières nobles, moleskine, coutil ou velours palatine. LES INDIENNES DE NÎMES-MISTRAL sont un trésor que s'arrachent les aficionados ...Un art de vivre à adopter.

LES INDIENNES DE NÎMES

Passepoils noir et poches  révolvers .pate de fermeture, bord gansé noir

LES INDIENNES DE NÎMES

  • Matière : 100% Coton Moleskine.
  • Entretien : machine 30 degrés

LES INDIENNES DE NÎMES

Voir le guide des tailles ci dessous

Le fabricant
Détail de fabrication
Matière et entretien
Guide des tailles

Pantalon rayé traditionnel Mistral

90,00 €

Le pantalon rayé traditionnel du costume provençal, Mistral

  • Retirer ce produit de mes favoris
  • Ajouter ce produit à mes favoris

Le côté culte

Le propriétaire terrien en Provence, terre battue par les vents et ensoleillée, est propriétaire d’une Bastide, on l’appelle le bastidan . Sa tenue traditionnelle, est un pantalon gris finement rayé de noir et de blanc, solide mais moins rude que celui de grosse laine ou de drap du paysans au travail. Il porte un pantalon (lei braio) de frustane (grosse toile de coton épaisse, appelé aussi coton moleskine).

Une image de Frédéric Mistral en tête qui incarne l’homme provençal et pas un personnage de Pagnol sans ce pantalon, dans un bar marseillais, ou sur les chemins calcaires du Garlaban.

 Frédéric MistralFrédéric Mistral Pantalon rayé

Frédéric Mistral

Ce pantalon est toujours fabriqué selon son patron d’origine, respecté à l’identique par la Maison des Indiennes de Nîmes, qui trouve encore son public parmi les villageois qui perpétuent les traditions provençales à travers les fêtes votives de la région, comme dans tout le sud de la France. Pour vous Messieurs, l’assurance d’avoir une alternative au jean, pour s’habiller casual mais sérieusement équipé d’un pantalon d’extérieur, qui tombe aussi bien sur des souliers cirés, des godillots tout terrain, ou une paire de sneackers immaculés. Ses fines rayures seront votre signature de dandy.

On ne répètera jamais assez qu’un bon pantalon, d’un point de vue de la coupe reste chez De Toujours invariablement le pantalon homme, quitte à l’obtenir en petite taille pour les femmes.