Guy Cotten

Le fabricant de référence de l'univers de la mer, est une entreprise bretonne et familiale : l'incontournable Guy Cotten.

Il y a un peu plus de cinquante ans, l'atelier s'installe à Concarneau. GUY COTTEN, c’est la Bretagne, la pêche, la voile…une légitimité totale dans l’univers marin des professionnels, aux compétiteurs en passant par la plaisance. Aujourd'hui l'entreprise familiale emploie plus de 300 personnes dans le monde et œuvre pour toujours plus d’innovations, d'expérimentations à la recherche du confort, de la solidité, et de la sécurité des hommes en mer. Partenaire des équipages des plus grandes courses au large, GUY COTTEN offre à chacun le meilleur de l’équipement de mer.

GUY COTTEN

Coupe en tissus Cap Coz, haute durabilité et confort du Jersey intérieur.
Epaisse enduction 480g, la plus importante des produits Guy Cotten.
Parfaitement coupe vent et imperméable.
Capuche réglable et permettant une bonne vision panoramique grâce au système tournant Magic.
Coutures soudées haute fréquence.
Fermeture éclair avec double rabat agrippant.
2 poches extérieures étanches.
Glissière sous rabat avec boutons pression.
Poignets élastiques réglables.

La seule capuche qui tourne avec la tête ; mieux, elle suit absolument tous les mouvements : en haut, en bas, à droite, à gauche. Voilà enfin la capuche qui se fait oublier !Grâce à ses réglages élastiques souples :
Elle apporte une liberté de mouvements inégalés.
Elle ouvre un champ de vision toujours dégagé.
Elle évite les entrées d'eau sur les côtés du visage.
La fixation l'empêche de s'enlever même par gros coup de vent.
Pour les vêtements professionnels, elle est suffisamment ample pour permettre le port du casque de protection.
Bien fermer et ajuster le vêtement, appliquer la patte mentonnière,
A l'aide des bloqueurs, régler les élastiques de chaque côté du visage,
Ajuster le réglage à l'arrière de la capuche et ranger l'excédent d'élastique dans son logement.
La Capuche « Magic » offre plus d'efficacité, plus de sécurité, plus de confort !

GUY COTTEN

Le jersey du Cap Coz procure un contact textile agréable, une grande isolation thermique et atténue la condensation. Composition : Support jersey Polyester 110 g/m². Enduction 1 face PVC 370 g/m². Poids total 480 g/m².

 


GUY COTTEN

Gyu Cotten taille grand. Nous vous conseillons de commander une taille en dessous de votre taille habituelle.

Le fabricant
Détail de fabrication
Matière et entretien
Guide des tailles

Le véritable ciré jaune

120,00 €

Voici le ciré jaune traditionnel breton, la veste Rosbras emblématique, de Guy Cotten.


  • Unisexe, coupe kimono permettant une grande aisance de mouvement
  • Muni d'une capuche magique qui tourne avec la tête, avec visière
  • En tissu Cap Coz. Haute résistance et confort du jersey intérieur. Excellent rapport solidité/souplesse grâce à la qualité des plastifiants composant son épaisse enduction une face. 
  • Coutures soudées haute fréquence.
  • Fermeture par glissière et double rabat agrippant.
  • 2 poches étanches intégrées. Poignets élastiqués réglables.


Guy Cotten taille grand. Si vous hésitez entre deux tailles, optez pour la taille en dessous de ce que vous prenez d'habitude. 


Notez que chaque ciré est fait sur demande avec un délai de fabrication d'environ 8 semaines.

  • Retirer ce produit de mes favoris
  • Ajouter ce produit à mes favoris

Le côté culte

L’origine du ciré jaune se perd dans l’histoire des pêcheurs bretons. Grâce à ce vêtement dont le jaune permet de repérer rapidement un homme à la mer, ils sont protégés, au sec et au chaud. Les cirés étaient lourds en coton enduit d’huile, inconfortables et vraiment peu solides.

En 1964, Guy Cotten s’installe sur le port de Concarneau et lance son propre atelier de vêtements de pêche. Il conçoit en 1966 la Rosbras (en hommage à l'école de voile Rosbras-Brigneau), veste à fermeture à glissière et double velcro, légère et résistante qui devient la référence de la profession.

Les vêtements durent trois fois plus longtemps, le gain de confort est unanimement reconnu, au point de dépasser son usage premier bien loin du secteur de la pêche jusque dans toute la Bretagne, et bientôt dans le monde entier.

Dès lors le ciré jaune devient LA référence du vêtement de pluie, au point que dès la fin des années 60 et dans les années 70, il devient une véritable bête de mode !

Prêt à porter comme haute-couture le réinterprète, s’amuse de sa matière et de son color block : Yves Saint Laurent, Mary Quant, Pierre Cardin, Courrèges, Thierry Mugler, Jean-Paul Gaultier.

Le véritable ciré jaune et ce modèle Guy Cotten qui restera une pièce vitaminée, pratique et increvable de votre dressing, pour les hommes comme pour les femmes.