De Toujours List

Dani : La grâce éternelle de l’avant-garde

9 novembre 2018

Dani est une icône, dont les racines catalanes soulignent une identité hors-norme taillée à la serpe, qui dénote dans le paysage des idoles 60s françaises sucrées. Elle, c’est l’excellence aux airs dilettantes. 

Débarquée à Paris des Beaux-Arts et de Perpignan, se voulant photographe, elle est bien trop jolie, bien trop stylée, a bien trop d’esprit,  pour éviter le devant de la scène qui la happe,  et la petite coterie parisienne avant-garde intello qui l’adore immédiatement.
Un tourbillon de rencontres aussi artistiques, qu’intellectuelles et fantasques.
En pleine explosion de l’aura de sa génération elle emporte succès populaires et prix d’estime dans la musique , tout comme dans le cinéma,  qui se conjugue pour elle avec ce qui se fait de plus brillant :Molinaro, Lautner, Chabrol, Vadim ou Truffaut.
« La nuit américaine » finit de la rendre célèbre , mais c’est sa grâce unique, rock avant l’heure, femme-femme,  qui reste imprimée dans la rétine des amoureux des apparitions romanesques.
La vie l’a portée de la Rose, qu’elle a vendu à sa façon, avec beaucoup d’épure, à l’écriture,  pour partager ses failles et donner de l’espoir. 
C’est avec beaucoup d’appétit que detoujours.com a rencontré cette merveilleuse amazone pour connaître ses detoujours du style , car en la matière ses archives suffisent à réaliser comment ses choix sont durables…
Isabelle Crampes 


 

Votre vêtement d’été DE TOUJOURS
Une salopette.  J’en ai plein et je trouve que c’est très agréable à porter parce que j’aime pas montrer mes bras ni mes jambes et la salopette c’est très pratique, on peut l’agrémenter, en la ceinturant par exemple. J’en mets depuis très longtemps. 

Votre vêtement d’hiver DE TOUJOURS 
En dessous d’un manteau très classique, un pull de cachemire, un blue jean et des bottes. 

C’est votre uniforme d’hiver donc ?
Je vais vous dire, dans la mode j’aime les vêtements qui sont pratiques et agréables à porter. Après la mode c’est quelque chose que je regarde avec beaucoup d’intérêt mais ce qui me fascine particulièrement ce sont les gens qui font la mode. Toutes ces personnes qui fabriquent ces vêtements d’exceptions, que ce soit un vêtement pour l’artisanat ou un vêtement pour tous les métiers.  Par exemple, j’adore les tabliers de jardinier, les vestes de cuisinier, je trouve ça super. Très pratique.

Et à la fois élégant… 
Oui bien sûr. Après vous savez le style et l’élégance n’est pas dû à un vêtement mais à la façon dont on le porte et comment on est avec. 

Votre sac increvable, celui qui traverse les époques 
Je déteste les sacs à main. Quand je suis à Paris ou quand je voyage je mets le passeport, la carte d’identité, la carte bleue d’un côté et le téléphone de l’autre. Je n’ai pas de sac à main. 

Une habitude de toujours qui vous est indispensable
Mon paquet de cigarette. 

Votre pièce la plus chic DE TOUJOURS
C’est une bonne question.. Je ne sais pas ce que je trouve chic et ce qu’il est.
Le luxe pour moi c’est tout ce qu’il y a de plus simple et de plus beau. Par exemple, je trouve qu’un pull-over en cachemire 3 ou 4 fils, noir, ras de cou ou en V, c’est plus que chic, c’est incontournable et intemporel. Tout dépend de comment on le porte. 
Mais après qu’est ce qui est chic ? Je préfère le mot style parce que la même robe, ou la même veste ou le même manteau, portée par cinq personnes différentes, elle sera cinq fois « emmenée » comme on dit. Elle enveloppe des gens différents. Être chic, pour moi, ce n’est pas un bijoux, ou un vêtement, c’est une attitude.

Le vêtement qu’on vous a transmis
La petite veste blazer d’homme de mon père. 

Celle que vous transmettrez
Peut être la même. Parce qu’avec une jupe ou avec une robe, après faut qu’elle soit bien coupée et adaptée aussi, mais c’est un vêtement que l’on peut mettre le soir pour s’habiller ou dans la journée. Avec une jupe, un pantalon ça passe toujours. Ça donne une espèce d’élégance, il me semble. 

La pièce qui se rapporte à vos origines
Etant donné que je suis catalane qu’est ce que je vais dire… Bonne question. 

Chez DE TOUJOURS on vend les espadrilles catalanes…
Ah ben oui bien-sûr les espadrilles ! Je pensais déjà au béret qu’il y a également en catalogne mais les espadrilles bien sûr , incontournable. 

Vous en avez une paire ?
J’en ai plein. Bien sûr , je les ai sang et or, rouge etc .. incontournable. 

La pièce de votre garde-robe dont vous ne pourriez vous séparer
Deux jeans Levi’s que j’ai depuis 50 ans. 

Qu’est ce que pour vous l’éternel sexy ?
Pour moi c’est d’être bien dans un vêtement. À mes yeux, montrer son décolleté ce n’est pas forcément sexy, c’est ce qui ne se voit pas, ce qui est suggéré à travers une robe ou un pantalon. Une attitude toujours. 

Votre repère De Toujours
Je regarde la mode d’un côté très bizarre. J’admire les gens qui font la mode, qui ont l’invention, la créativité, qui ont la vision de tout ça et je sais repérer qu’avec des choses classiques, comme je vous disais la veste blazer coupée homme, ça ça me plait beaucoup. Après les fourreaux, même si cela dépend toujours de la coupe et de la matière.  Quand on a un beau fourreau bien coupé dans une belle matière on peut le garder toute sa vie, c’est indémodable.
Il faut ensuite l’accessoiriser mais c’est toujours élégant. 

Une égérie DE TOUJOURS
Coco Chanel.  Je trouve que c’est une femme élégante et qui a amené beaucoup de tempérament à la mode. Un tempérament sublime. Après il y en a d’autres, il y a aussi Madeleine Vionnet, son travail est magnifique. J’ai beaucoup d’admiration pour ces créateurs et j’ai eu la chance de rencontrer tout ces gens qui sont « les petites mains » qui cousent les vêtements et qui ont la patience de tout faire au point près. C’est un travail magistral. Ce sont des artisans de haut niveau pour moi, j’adore. 

Ce sont les grandes mains finalement de la mode…
Ah oui, après un dessin, il faut le réaliser et c’est là où on trouve ces gens qui ont la technique et qui ont beaucoup d’amour et de générosité pour le faire le mieux possible.

Un vêtement qui vous ramène à un souvenir d’enfance
Je crois que c’est une chemise. J’aimais bien mettre les chemises de mon père parce qu’elles étaient très grandes. Quand je vois une chemise, très souvent je pense à ça. 

Interview menée par Sihem Bioud


salopette1    espadrilles

IMG_5940