Repetto

Rose Repetto est la maman de Roland Petit, à deux pas de l’Opéra National de Paris elle ouvre son atelier de chausson de danse en 1947. En 1959, sa première boutique au 22 rue de la Paix devient le repère des plus grandes étoiles du monde : Béjart, Noureev, Barychnikov, Carolyn Carlson, le Kirov aux Folies Bergères, tous s’y fournissent en ballerines et tenues de danse... Puis en 1967 elle implante le berceau de sa fabrication à St Médard d'Excideuil, en Dordogne, toujours aujourd’hui le lieu de confection des pointes et les ballerines.

L’incursion de Repetto dans la mode doit beaucoup aussi à Brigitte Bardot qui a un port de tête et une formation de danseuse classique et a l’habitude de détourner ses demies pointes en les portants en pleine rue l’été à ST Tropez, et Rose lui dédie une paire de ballerine faite pour l’extérieur. Rose créera aussi les zizi pour sa belle fille Zizi Jeanmaire, et Jane Birkin les achètera à Gainsbourg qui ne les quittera plus.

Mais l’influence de la danse classique dans l’univers de la mode a infusé profondément les créations depuis toujours, la ballerine étant un idéal de féminité universel. Tutus, justaucorps, collants, caches cœurs, guêtres.

La Maison Repetto c’est avant tout LA référence de l’équipement des ballets, dont elle fourni les plus prestigieux en tenues immuables, du petits rats au corps de ballet.

REPETTO

Les tenues de la collection danse sont réalisées à partir du savoir-faire de la maison repetto développé depuis 1947. 

repetto

50% Coton, 50% Acrylique.

REPETTO

Taille unique.

Le fabricant
Détail de fabrication
Matière et entretien
Guide des tailles

Les jambières d'échauffement

38,00 €

Jambières d'échauffement gris anthracite, larges et souples. Tricot. Finitions large bord côtes.

  • Coloris : gris anthracite ou rose pale.
  • Taille unique.

  • Retirer ce produit de mes favoris
  • Ajouter ce produit à mes favoris

Le côté culte

La jambière, ce classique de l’échauffement de danse, protège vos chevilles et vos genoux pendant l’effort, mais c’est aussi votre meilleure amie pour contribuer à votre sensualité toute en douceur.

La peau nue sous vos jupes, les jambières sont de vrais bas de laine sexy, car elles protègent les jambes sans les camoufler completement en laissant apparaître un brin de peau.

 Par dessus vos jeans, dans vos bottes c’est l’alternative « danseuse » à d’agressives cuissardes, avec une connotation 70s 80s bien sentie à la façon d' Elisabeth Novick émérite photographe au style sûr qui osa la jambière à tout va dans le Vogue de l'époque et fit des émules. Mais les filles des années 80 ne lacherons plus ce classique du sexy cosy , dans un fantasme californien, qui fleure bon l'aerobic de Jane Fonda!

A présent définitivement inscrites dans l'histoire de la mode elles durent pour chauffer et mettrent en valeur les cuisses du XXIe siècle !

 Conçues pour être enlevées facilement une fois les articulations bien chauffées, vous pouvez aussi parader en minishort et jambières dans votre chalet (imaginaire ou réel) avec vos sabots de bois, effet garanti  et confort assuré.

De Toujours va bien sûr se servir au cœur du savoir-faire de la danse avec de véritables jambières de ballet de la maison Repetto, en version longue pour monter jusqu’en haut de la cuisse.