Style Pulse

Édito durable

10 janvier 2019

Slow conso avec De Toujours

image durable

 

Est-ce que je fais du marketing ?
L’époque se pose la question de la destruction de la nature, et on peut toujours espérer ne pas y laisser trop de plumes :

Peut-être, en symbiose avec notre environnement, nous adapterons-nous « naturellement » à cette mutation de notre milieu, vicié par la surconsommation, et devenir des mutants bien adaptés (et légèrement radioactifs)?

Peut-être quelques génies trouveront-ils le filtre à cet empoisonnement ?

En attendant d’en savoir plus, on ne peut faire l’économie d’une amélioration immédiate des comportements, pour réduire la frénésie de production inutile qui use la planète : lever le pied sur notre consommation.

Le textile à grande échelle, devenant poison ( deuxième industrie polluante après le pétrole).

 


durablebotte gardiane     Capture d’écran 2019-01-07 à 16.51.48