Lafont

LAFONT fait partie de l’histoire du vêtement de métier. Ce fabricant encore leader sur ce créneau de nos jours, est LA référence depuis 1896.

Parti des vêtements de charpentiers, ou de tailleurs de pierres des compagnons du tour de France, il a fourni l’explosion de l’industrialisation du XIXe, jusqu’en Angleterre, et garde la paternité incontestée de l’authentique bleu de travail.

Détourné très tôt par les aristocrates taillants leurs rosiers, les freaks new yorkais branchés des années 70, Sophie Marceau en salopette Lafont dans "La Boum", ou comme Coluche sur scène, LAFONT est l’heureux détenteur de patrons de coupes indémodables.

LAFONT

Col chevalière.
Fermeture à boutons apparents.
Manches montées demi-pivot.
Poignets rapportés boutonnés.
1 poche poitrine à parement.
1 poche intérieure,
2 poches basses à parement.

LAFONT

100% coton 300g, Tissage croisé. Se lave à 95° en machine. Très résistante à force de lavage le coton s'assouplit, pour un confort incomparable.              

En France, le vêtement de travail s’est développé à la fin du XVIIe siècle en réponse à l’évolution de l’industrie. Les vêtements étaient alors constitués de tissus en coton tissé de manières différentes tel que le velours, le satin et la moleskine. 

Le fabricant
Détail de fabrication
Matière et entretien

La veste de travail en coton

50,00 €

L’authentique veste de travail Adolphe Lafont, version été en coton léger. Patron originel depuis 1896.

  • Coloris : Bleu Bugatti ou Blanc.
  • Genre : Unisexe.
  • Matière : 100% coton croisé 300g.

  • Retirer ce produit de mes favoris
  • Ajouter ce produit à mes favoris

Le côté culte

Archétype du vêtement de travail, la veste de coton de la maison Lafont, est la tenue qui se généralise à la fin du XIXe siècle pour le travail à l’usine dans l’industrie automobile, et la fabrique française en est l'inventeur et devient fournisseur de toute l'Europe.

L’habit doit être confortable, solide et se laver facilement. Tout comme le jean l’uniforme du travailleur américain, le bleu de travail est entretenu par l’entreprise est devient un standard en Europe.

On achète une veste comme celle –ci pour la garder à vie, et sa patine donne au bleu indigo une texture et une couleur de plus en plus belle. En Blanc, son coton solide permet de garder longtemps son aspect immaculé. Elle est faite pour durer, et être lavée infiniment.

Devenus cultes, et vendus vintage à Londres comme à Saint-Ouen tels des pièces de musées, les bleus de travail Lafont sont aussi à adopter dans la vie de tous les jours. Elégantes par leur coupe, ces vestes aux cols chevalières sont la source d’inspiration de la mode masculine.